Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Dans un chariot faisant route au ralenti vers l'inconnu 


MOI : Elle est à moi

ELLE : Non

MOI : En fait si

ELLE : Non Non

MOI : Attends ...

ELLE : Hum ?

MOI : Ah oui c'est bien ça que je pensais : c'est toujours si

ELLE : Vas tu la travailler ?

MOI : Si par travailler tu sous entends torture la réponse est oui

ELLE : Et tu comptes obtenir des réponses ?

MOI : Des ? Réponses ? Pourquoi ? Il fallait poser des questions ?

ELLE : Pour avoir des réponses en général oui

MOI : Ah ? Et jute pour la beauté du geste ?

ELLE : Arrêtes, tu vas y perdre ton âme


Haussement de sourcil


ELLE : Oui, c'est une athée telle que moi qui te dis cela. Mais ne t'y trompes pas, tu vas y perdre une part de toi

MOI : Mais ce que je vais y gagner ...

ELLE : Rien, tu vas lui péter quelques doigts et orteils, peut-être une rangée de dent, lui ôter un organe, et puis quoi ?

MOI : Attends, tu as été trop vite j'en suis à « rangée »

ELLE : Elle sait des choses, laisse moi faire

MOI : Je veux la tuer, et qu'elle souffre. Et pas dans cet ordre bien évidemment

ELLE : Bien évidemment, mais laisse moi gérer

MOI : ...

ELLE : S'il te plait


Elle se retourna vers la première sœur qui avait assisté à tout notre échange


ELLE : Je crois que tu as, à peu près compris le contexte

ELLE, enfin l'autre elle : ...

ELLE : Quel est ton nom au fait ?

L'amazone : ...

ELLE : Tu peux au moins nous dire ton nom non?Tu ne vas pas trahir un secret d'étât

MOI : Ou alors on lui en donne un

ELLE : Il va t'humilier, tu as envie de te faire humilier par un Félis ?

La première sœur : Lieth

ELLE : C'est mignon Lieth, il ne fallait pas avoir peur de nous le donner

LIETH : ...

ELLE : Bon Lieth, ma petite Lieth, nous devons avoir une petite discussion

LIETH : ...

ELLE : Pardon, il est vrai que tu as tes petites responsabilités, un rôle de chef, je te rabaisse, je m'en excuse.

LIETH : ...

ELLE : Sincèrement

LIETH : ...

ELLE : Bon, il va falloir nous dire où es le bâtiment que nous cherchons

LIETH : Jamais

ELLE : Au moins tu parles c'est déjà ça.

LIETH : ...

ELLE : Mais tu va nous le dire, ça je peux le prédire.

LIETH : ...

ELLE : Tu vas nous le dire parce que je vais te convaincre de le faire.

LIETH : ...

ELLE : Et car si je n'arrivais pas à t'y convaincre mon ami Félis ici présent te travaillera pour que tu lui dises. Et tu lui diras, car la douleur l'emportera sur ta fierté

LIETH : J'aimerais voir ça

ELLE : Non tu n'aimeras pas, mais nous n'en arriverons pas là, rassures toi. Je t'aurais convaincu avant.

LIETH : Essaie

ELLE : Avec joie, mais ne m’interromps pas, tu parles bien trop je trouve

LIETH : ...

ELLE : C'était ironique Lieth

LIETH : …

ELLE : Bien, vous avez perdu ce combat, d'une part parce que notre mage aléatoire a encore fait des siennes, mais aussi parce qu'on vous a forcé la main pour nous attaquer. Si nous ne l'avions pas fait vous auriez attendu un bien meilleur moment, en nous amenant au dit bâtiment par exemple. En nous laissant y entrer en en laissant ce qui s'y trouve faire le sale boulot.

LIETH : …

ELLE : Ou en nous attaquant dans le dos. Bref vous n'avez pas choisi votre moment.

LIETH : …

ELLE : De ton groupe il y a des survivantes, survivantes qui vont retrouver un de vos camps, le message va passer et tes sœurs vont nous chercher, te chercher, et où vont aller tes sœurs à ton avis ?

LIETH : ...

ELLE : Allons, Lieth, un peu de jugeote, joue le jeu aussi ! Il n'y a que deux choix : Tourner dans le désert en espérant retomber sur nos traces, que nous risquerions de couvrir d'ailleurs

MOI : D'ailleurs ...

ELLE : Ou second choix, nous attendre à notre destination supposée

LIETH : ...

ELLE : Tu vois bien que nos intérêts convergent, nous devons y aller pour que tes sœurs remplissent leur mission

LIETH : ...

ELLE : ...

LIETH : ...

ELLE : ...

LIETH : ...

ELLE : Non mais arrête là c'est chiant, en plus je connais Reï il va tout retranscrire rigoureusement , on va croire qu'il fait du remplissage

LIETH : Je vous guiderai

ELLE : Merci pour ses lecteurs


Sautant du chariot pour en rejoindre un autre


MOI : Tu as fait appel à son bon sens et son intelligence

ELLE : Oui et c'est sa bêtise qui nous nous a répondu

MOI : ?

ELLE : Tu veux te débarrasser d'un groupe de voyageurs plus ou moins perdus dans le désert et tu te sais condamné : tu les laisses tourner en rond en attendant que leurs vivres et réserves d'eau disparaissent, ou qu'une nouvelle tempête de sable finisse par les ensevelir ? Ou bien tu les emmènes là où ils rêvent d'arriver ?

MOI : …

ELLE : Exactement c'est une petite idiote
Tag(s) : #blasphème, #medfan, #médiéval, #médiéval fantastique, #JDR, #roman, #Littérature

Partager cet article

Repost 0