Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Cher Monsieur Astier

Je vous écris cette courte missive pour vous dire Merci ! (Au cas où vous liriez ce blog ou la version lettre)

Je pourrais m'arrêter ici, mais bien que la voulant courte, il faut tout de même que je développe un tantinet.

Je suis le genre de personne qui, lorsqu’il a la chance de croiser un artiste qu’il aime ou au moins apprécie, ne lui parle pas. Pour dire quoi ? Bravo j’adore ce que vous faîtes !

J’ai toujours trouvé que c’était se donner une importance qu’on n’avait pas et qu’on aura jamais : « Eh Mec, moi, que dis-je, MOI j’aime ce que tu fais ok ? Alors respect ! ». Et puis même si ça fait toujours plaisir à entendre, ça fait, n’ayons pas peur des mots, nounouille (puissance du vocabulaire)

Et j’ai, tout d’un coup, conscience du début de contradiction dans mon propos, mais des fois il faut dire les mots

Alors Merci encore (en gras et police augmentée) mais de quoi ?

De tout ou presque, de votre œuvre (n’ayons pas peu des mots)

Merci pour Kaamelott, son écriture en général et son histoire, ses personnages, ses dialogues en particulier.

Merci de m’avoir ainsi montré, avec un certain Terry Pratchett, que oui on pouvait écrire du médiéval, médiéval-fantastique, en étant drôle, léger et parfois beaucoup moins grâce à une écriture fine, qui ne cherche pas forcément à être drôle pour être drôle ou émouvante pour être émouvante, le tout de manière accessible.

Merci de m’avoir donné, le goût d’écrire et le courage de faire lire mes écrits. Certes vous n’êtes pas le seul : Cook, Pennac, Pratchett, Farmer, Dick, Audiard et moult scénaristes de films cultes dont je n’ai jamais penser à regarder les noms, sont autant de personnes auxquelles je devrais aussi écrire une petite missive (pour certains c’est malheureusement trop tard).

Merci d’avoir montré qu’une œuvre pouvait changer de ton, de format de manière naturelle, fluide.

Merci pour vos spectacles, très originaux, divertissants, drôles et éducatifs ! Nombre d’humoristes devraient s’en inspirer pour nous éviter les spectacles tournant autour d’Ikea, IPhone, des différences hommes femmes.

Merci pour l’Astier Burger aussi.

Merci pour vos interventions dans les expos, les plateaux télé, les journaux et émissions de radio, toujours fines et pertinentes.

Merci pour tout donc, car vos œuvres m’ont permis d’écrire, de grandir en tant qu’écrivain amateur mais aussi en tant que personne.

Merci

Reste plus qu’a trouver le meilleur moyen de vous envoyer ceci, c’est pas gagné.

Tag(s) : #astier, #merci, #fan, #lettre

Partager cet article

Repost 0