Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Journal de guerre : Entrée 1

Je pars en guerre c'est décidé. Mais je suis seul et ni équipé ni entraîné. D'ailleurs commencer une entrée de ce journal par "Journal de guerre" montre peut être une certaine naïveté mais aussi une certaine motivation. Au pire je le ferais évoluer

Obtenir une licence de tir me prendra trop de temps mais, m'étant renseigné, certains stands font des sessions d'initiations. En prenant un pack premium 3 heures ça devrait aller. Après tout j'étais fortiche au tir à la carabine dans les fêtes foraines, je dois avoir de bons restes.

Non le vrai problème c'est bien l'équipement.
J'ai jeté mon dévolu sur une cité dont j'ai trouvé le nom très guilleret mais qui a beaucoup fait parlé d'elle depuis les années 90 : Les tarterêts à Evry. J'ai su que j'étais sur la bonne voie lorsque mon RER s'est arrêté à la station Bras de fer (ambiance ...)

Pour la suite de l'ambiance rien que du très attendu : De la pelouse mal entretenue, des bâtiments rénovés de plus de quinze étages, tandis que d'autres ont été démolis histoire d’aérer le tout. En entrant dans la téci, j'aperçois au loin une voiture de police équipée d'un pare-buffle. Le climat est calme, ce genre de calme très artificiel, je me sens épié. Simple paranoïa ?

Réponse rapide, deux mecs encapuchonnés viennent vers moi, pour moi

"T'es qui toi ?"
"T'es pas d'ici, tu viens voir qui ?"

Je leur réponds que je suis personne d’intéressant, et que je viens voir personne en particulier. Faut dire qu'au niveau vestimentaire je fais pas vraiment couleur locale, j'ai été prévoyant, mon portefeuille est vide de billets et de cartes.

"Ouais genre t'es un touriste en fait"
"Ouais mec c'est chelou de venir ici sans chercher quelqu'un ou quelque-chose"

Je rétorque que je n'avais pas dis que je cherchais rien. Je pique la curiosité de ces deux jeunes adultes dont les poils mal rasés se battent pour le contrôle de leur visage avec leur reste de duvet.

"Ouais ben tu vas venir avec nous gars"

Pile ou face ? Je m'en vais négocier ou me faire dépouiller ?
Ils m’emmènent sur le vestige d'un immeuble détruit des années auparavant mais dont la surface n'a pas été encore réutilisée : peu de passage, belle vue sur l'ensemble, on voit les autres arriver de loin et on peut s'échapper dans toutes les directions. Très bien pour eu si la voiture de flics de tout à l'heure décide de faire une détour par là. Moins bien pour moi vu que de deux, mon comité d'accueil passe à sept.

Un gars un peu plus âgé que les autres, se tenant pile au centre du groupe prends la parole, les autres m'encerclent "C'est qui lui ?"
"Un touriste" lui répond un de mes accompagnateurs.
"Un schmitt ? Pourquoi tu m'ramène un schmitt ?"
"Je ne suis ... "
"Ta gueule toi, on t'a pas parlé"
Un autre prends la parole "C'est ptetre une poucave ou un scribe ?"
Le seigneur regarde son vassal, puis se rapproche de moi, tête à tête, tête contre tête
"T'as pas la tronche d'un journaleux, Vide tes poches"

N'ayant rien à caché ni rien de précieux je m'exécute : portefeuille, vieux portable à l'écran fissuré, pass' Navigo et c'est tout

"Mouais, tu veux quoi en vrai ?"
"Une arme"
Ils en restent tous pantois. Ils s'attendaient surement à ce que je leur demande du shit, Raté les gars
"Mec soit t'es un indic, soit t'es un putain de touriste en vrai"
"Clair tu t'es cru au Texas ou quoi ?"
"C'est pas le far west ici, faut arrêter de regarder la télé"

La prise de parole successive de différents membres du groupe me laisse à penser qu'ils ont déjà joué ce numéro ou qu'ils l'ont bien répété.

"Tire toi le touriste, y a rien pour toi ici. J'ai bien enregistré ta face, j'te revois, j'te fume. BOUGE !"

Et le voila jetant au loin et dans des directions différentes tout ce qu'il m'avait pris. Les autres se marrent grassement
"Ramasse esclave"

Bon ok echec total

Je repasse par le Bras de fer, j'hésite à prendre une photo pour la postérité, une dizaine de jeunes montent et font les fiers, invectivent les voyageurs dont moi, l'absence de réponse me semble la meilleur stratégie, ils se marrent, se foutent de nous et se calment.

De retour chez moi : Que fais je ?
Je peux toujours espérer me faire des contacts au stand de tir et de fil en aiguille ... non perte de temps.

Je me penche sur google, je tape des mots comme arme à feu, achat, glock, Uzi, sans permis etc etc, tous les modèles que m'ont appris l’actualité et le cinéma. Je tombe sur des sites officiels. Je vais de pages facebook d’armurerie US en forums plus ou mois sérieux où des mecs demandent si, et je cite tel quel "Est ce ke cé possibl d'avoir un Ak pour pa cher ?"

Et puis je tombe, au bout de plusieurs heures à zoner dans des forums suisse, sur des annonces qui me font tiquer, des mecs vendent de la main à la main des armes des deux guerres mondiales ainsi que des armes plus récentes. Pour les contacter : un simple e-mail qui m'a tout l'aire d'être temporaire.

Vais je tomber sur un piège ou sur mon futur sponsor ?

Envoyons des mails on verra bien

Merci google

Tag(s) : #mort, #m2f, #cité, #evry, #tarterets, #noir, #roman, #Littérature

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :