Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

    Le lendemain je m’apprêtais à passer la matinée à expliquer à Shattasman, que non, nous n'étions pas taillés pour cambrioler une des trois grandes maisons du royaume à la recherche d’informations. Sous quelle(s) forme(s) d'ailleurs ?

 

    En fait nous n'étions pas taillés pour le cambriolage du tout. A la lecture de mon histoire, nous pourrions passer pour des aventuriers, mais remémorons nous que Témor n'est qu'un ouvrier du bâtiment, que Shass n'est qu'une bibliothécaire documentaliste, que la fée n'est … qu'une fée … mage … aléatoire (ce qui fait beaucoup au final je m'en rends bien compte) et que je ne suis qu'un messager.

 

    Bref mes arguments étaient aussi affûtes que mes lames, mais ce fut du Krakan dont je dû m'occuper. En effet durant la nuit nous fûmes volés.

    Les fameux gantelets avaient disparus. Croyant d'abord une plaisanterie de notre part la tension monta à mesure que nous lui disions ne rien savoir et que celui ci se mis à comprendre que nous ne jouions pas un jeu.

 

    « Je vais les tuer, mais en explosant chacun de leurs os en commençant au hasard et en continuant … au hasard aussi. »

    « Calme toi » tentais-je de le tempérer. « Es tu sûr de ne pas les avoir rangé ailleurs »

    « Bien que tu penses que je suis un idiot ou que tu tentes de me faire passer comme tel dans tes écrits, je ne le suis pas au point d'égarer, dans un dortoir, une paire de gantelets de guerre enchantés. »

    « Attends … tu as lu mes écrits ? »

     « Et ils vont le payer ! »

    « Oui on les a tous lu » me répondit Shass

    « Mais il m'a dit qu'il ne savait pas lire ! »

    « J'ai menti »

Le choc fut de taille, qu'ils prennent la liberté de fouiller mes effets pour me lire ! Je repris mes esprits à mesure que Témor perdait les siens.

    « Mais tu ne sais même pas qui sont ce ''ils'' » lui fis-je.

    « La maison Lalith » me répondis la fée.

    « Oh arrête, comment auraient-ils fait pour nous retrouver aussi vite, et pourquoi attacher autant d'importance à un objet … magique ? »

A leurs regards, noirs, insistants, intenses, teintés de l'incrédulité que ma remarque avait eu sur eux, je me rendis compte que de notre petit groupe … c'était moi le plus naïf.

    « Bon d'accord, admettons. Et que proposes-tu ? Qu'on prenne d'assaut un bâtiment bourré de protections magiques, d'hommes de mains et de sorcier ? »

    « Oui »

    « Nous pourrions reprendre mon idée d'hier soir »

    « Vendu »

Le visage de Shass s’illumina d'un sourire aux réponses de Témor.

    « Nous pourrions peut être discuter des modalités » proposais-je

    « Bien évidement » fit-elle

    « De nuit cela sera trop compliqué, nous ne disposons pas des qualités requises, tant physiquement, techniquement que magiquement pour ce genre d'entreprise. Nous devrons donc utiliser le va et vient des clients, fournisseurs, employés à notre avantage.

    « Je »

    « Oui je sais chaton, tu va objecter qu'étant donné nos races respectives notre discrétion dans cette relative foule sera elle aussi somme toute très relative. Mais je mise sur au moins deux éléments :

  1. Nous ne serons pas ensembles
  2. Je doute que tous les Lalith aient vent de la mission de Simon et/ou de ses moindres détails. Une grande maison est respectable, en apparence du moins. Je pencherais donc pour une initiative très personnelle de notre ami à notre égard. Je vous explique la suite ? »

Je me tus

Tag(s) : #Nouvelle

Partager cet article

Repost 0