Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

    Non j'ai beau y réfléchir à … plusieurs fois, je ne comprends pas. D'après un dicton bien connu les félins ont neuf vies. Nous devrions donc être de parfaits optimistes, funambules sur le fil de la frontière entre naïveté et niaiserie. A moins que ce ne soit en raison de notre capacité à compter nos vies que nous soyons plus grave que les autres races ?


    Ou encore que ce dicton ai pour origine notre incroyable capacité à nous fourrer dans des guêpiers nous faisant frôler la mort plus que de raison . Capacité unique, sorte de prédisposition raciale.

Bref mon « optimisme » du moment me laissait à penser que ce travail n'était pas une très bonne idée et qu'il sentait bon les ennuis. Faisant mon paquetage, je me remémorais toues les bonnes idées que nous avions eu depuis que j'avais intégrer le groupe et, une fois de plus je n'en trouvais aucune.

 

   Du coup je m'interrogeais sur les bonnes idées qu'avait pu avoir le groupe avant que je le rejoigne … j'en frémissais.

 

   Simon arriva peu après l'ouverture officielle de la taverne accompagné de 2 hommes patibulaires. Une fois les salutations d'usages faites nous le suivîmes à travers la ville pour arriver à ses portes (à la ville pas à Simon, Simon n'est pas un bâtiment, je me permet de préciser juste au cas où parmi mes futurs lecteurs il y ai des Krakan ou des nains)

 

   Une caravane nous attendait : 3 chariots, 10 hommes de main incluant Simon et nous. Nous primes tous place dans le chariot de Simon, les autres étant chargés d'outils et de caisses vides. Le voyage commença.

    Après quelques heures rythmées de silence et de banalités, nous nous engageâmes dans une conversation sur mon initiative.

 

   « Quand même, ça ne vous fait rien d'aller piller des tombes ? J'imagine que si un groupe venait piller celle des mes aïeux ça me travaillerait quelque peu. »

 

   « Il ne s'agit pas d'un travail de pillage de tombe mais d'archéologie, d'histoire si tu préfères » commença Shass, « ta muse en sera enchantée » finit-elle dans un soupçon d'ironie.

   « Z'on pas des tronches d’archéologues tes potes Simon » Parfois la lucidité de Témor me surprend. Je devrais réellement faire un travail sur moi-même et arrêter d'avoir des préjugés sur mon compagnon. Certes il est direct, impulsif, un peu simpliste, prévisible, ne tiens pas compte de nos avis, mais reste surprenant. Ce qui est surprenant d'ailleurs, surtout pour un Krakan!

   « Nous n'avons pas pour mission d'étudier mais de ramener, et je suis sur que vous apprécierez le fait de ne pas avoir de lettrés dans les pattes en cas de problèmes» répondit Simon

   « Quel genre de problèmes pouvons-nous rencontrer dans un tombeau ? » demandais-je naïvement    « C'est que je n'ai jamais eu l'occasion d'avoir ce genre d'activité jusqu'à présent, et je tenais d'ailleurs à remercier Témor de m'offrir ce genre d'opportunités »

   « De rien »

   « Oh, la liste complète est difficile et longue à faire. Les obstructions à déblayer, les éboulements à éviter, les animaux sauvages à éloigner, les indigènes à gérer. Et bien sur auparavant le tombeau à trouver. Puis vous avez tout ce qui peut se trouver dans le tombeau »

   « Mais ce qui se trouve dans le tombeau est plutôt … calme... sur le principe non ? » me risquais-je, devinant que la réponse n'allait absolument pas me plaire.

   « Sur le principe ... » ricana-t-il

Shattasman enchaîna  « Certains tombeau, sont protégés, des sceaux protecteurs sont mis en place, d'ailleurs, et sans vouloir émettre de préjugés sur notre équipage, il ne me semble pas que nos compagnons soient mages, cette partie nous sera donc réservée »

   « La maison Lalith n'a pas dépêché de mages dans ce convoi ? » m'étonnais-je

   « Vous avez une fée non ? » répondit Simon

 

Tout notre groupe se retourna vers la fée qui virevoltait en dehors du chariot, sûrement heureuse de retrouver la pleine nature.

 

Un ange passa …

 

Puis un second …

 

   Simon reprit la parole : « Et des fois il y a des choses qui bougent encore dedans, des animaux, des réanimés »

   « Des ? »

   « Certains des sceaux peuvent avoir été mis en place par des nécromants, mages de Hadès et réveiller certains occupants » continua Shass.

   « Des morts vivants … chouette on continue notre tour du monde de l'horreur » m’horrifiais-je

   « Ouais ! » se réjouis Témor

 

   « On est arrivés ! » Cria un des cochers 

 

   « Au tombeau ? » m'enquis-je 

   « Non pas encore, demain si nous gardons ce rythme, nous allons passer la nuit dans ce secteur comme prévu » précisa Simon

 

Et nous aidâmes à monter le campement pour la nuit.

Tag(s) : #Nouvelle

Partager cet article

Repost 0