Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

    Premier voyage en groupe en pleine nature, je découvris donc les joies du bivouac en groupe et des tours de garde. D'habitude les voyageurs se débrouillent toujours pour finir dan une auberge de voyage. Lorsque je voyageais seul je cherchais des granges peu surveillées, m'éloignant assez peu de la route.


    Étant plutôt nombreux, certains échappèrent à cette corvée. Pas votre humble serviteur. Je fis le mien avec un des hommes de Simon, pas très causant le bougre, je pus à peine lui arracher son nom. J'occupais donc mon tour à regarder les étoiles et la fée qui elle faisait partie de ces rares élus à avoir une nuit complète !

 

   Je passais la nuit en méditant sur moi, sur nous, réalisant que nous étions vraiment des bleusailles d'aventuriers. On avait du nous expliquer le système des tours de gardes donc. Nous ne savions pas précisément où nous allions, tout juste j'évaluais que nous étions parti vers le nord de la capitale.

 

   Nous n'avions vérifier aucune des informations qu'on nous avais donné. Oui des bleus, j'espérais que nous aurions l'occasion de mettre à profit cette expérience acquise et qu'il ne s'agirait pas de notre dernière aventure. Bien que celle-ci sur le papier me semblait tout de même bien moins dangereuse que l'arène ou l'épisode de Kouskas (surtout avec les changeformes)

 

   La nuit se passa donc sans encombre, je pense que le fait que nous étions encore proche de Thucydide devait jouer pour beaucoup.

 

   Le voyage fut aussi agréable que la veille et c'est en milieu d'après-midi que notre convoi s'arrêta à nouveau, Simon ne cessait de lire une carte qui me sembla, de loin, bien ancienne. Nous devions être sur place

 

   De part les discussions des hommes de main, nous apprîmes que nous étions à une journée du premier village. Nous nous rapprochions de grandes forêts et il y eut un débat pour savoir si oui ou non celles ci étaient protégées par une population d'elfes. Témor y alla de sa petite injure raciale (il doit être la réincarnation d'un nain, je ne vois pas d'autre explication.) mais la conclusion fut que, à priori, non.

 

   Les hommes s'équipèrent, non pour creuser ou pour explorer mais bien pour combattre. Nous en fîmes de même, sauf Témor qui lui est toujours équiper pour combattre, et nous pénétrâmes dans cette forêt en laissant deux d'entre nous pour garder le convoi.

 

   Je ne suis pas habitué aux forêts, les premiers moments furent assez pénibles. Mes sens recueillant bien trop d'informations : sons, odeurs, mouvements. Je cru que tous mes sens allaient être surchargés, pourtant j'avais bien vécu l'immense foule à Thucydide, mais là c'était différent, grisant par moment, sentiments d'immense espace et d'oppression mêlés. Je me cru agoraphobe.

 

   Passé ce moment d'adaptation j'y voyais clair, j'avais une pleine conscience de mon environnement. Je détectais chaque animal plus gros qu'une souris, chaque mouvement d'arbre avec une acuité d'une précision redoutable.

 

   J'en perdis même notre but, expérimentant mes sens sauvages retrouvés. Parfois je remarquais que certains de mes compagnons, y compris Shass, me regardaient avec curiosité.

Mais après deux heures de crapahutage ce fut moi qui remarqua une formation rocheuse qui dénotais avec le reste. Nombre de promeneurs avaient du passer à coté sans rien remarquer, tant le temps avait œuvré pour intégrer naturellement, ce qui semblait être, une petite formation rocheuse , dans le décor de cette forêt sombre. Mais mes sens ne me trompaient pas, ces pierres avaient été amenées et disposées par une main mortelle.

 

   Je dus convaincre mes compagnons de voyage, car même avec sa précieuse carte, Simon fut dubitatif au début.

 

   Le temps avait bien fait son œuvre. Il fallait prévoir de lourd travaux de déblaiement surtout équipés comme nous l'étions.

 

   La fée suggéra bien de lancer un sort, les hommes de la maison allaient accepter avec l'idée d'échapper à un travail long et harassant, mais nous fumes tous catégoriques, il fallait économiser les pouvoirs de la fée.(ainsi que nos chances de survie)

 

Tag(s) : #Nouvelle

Partager cet article

Repost 0