Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

    Shattasman  avait raison au fond. Quelles chances avions nous, elle aux échecs elfiques et moi aux cartes ?

Du coup c'est bien du public que nous regardions la finale du tournoi de carte appelé Thucy-Holdem.

 

 

« Se faire éliminer au premier tour belle perf » commença Témor.

« Je connaissais pas les règles » me justifiais-je

« Pourquoi t'être inscrit !?! »

« Je trouvais ça plus rassurant que l'arène, arène où je n'aurais jamais dû foutre les pieds ceci dit en passant ! »

« Et la fée ? »

« Oui et bien ? »

« Pourquoi l'avoir inscrite ? Tu savais qu'elle savait jouer ? »

« Non mais l'aléatoire dans un jeu de hasard ... » me justifiais-je

 

    Car oui, la fée elle, était bien sur cette table de finale !

 

« Ceci dit, tu parles, tu parles mais c'est vrai que ta prestation fût, ô combien meilleure ... » dis-je avec le maximum d'ironie possible.

« Ah bah j'y ai cru, me suis dis que c'était possible »

« Avec la plus petite main possible ? »

« Il faut ce qu'il faut »

« Alors que le croupier s'était trompé dans le ramassage et que tu savais que l'autre avait la plus grosse main possible ? »

« … Bon ok j'avais mal vu mes cartes »

« Je préfère »

« Dites ... » nous interrompis Shattasman « ça ne vous dirais pas de vous intéresser un tantinet à la partie ? »

 

« Ouais, ça évitera de continuer dans la mauvaise foi » ponctua Témor, d'une mauvaise foi elle même d'un niveau quasi légendaire.

 

 

    Devant nous se dressait donc une table ovale, où 9 joueurs (dont la fée) s'affrontaient. Si personne n'arrivait à comprendre chacune des mais disputées, tout le monde se mettait d'accord pour les applaudir.

Le joueur qui menait la partie n'avait pas une avance folle et tout semblait gentiment s'équilibrer, permettant ainsi à la partie de continuer pendant des heures sauf coup de théâtre.

« Je pense l'avoir » fit la néréide, tandis que Témor s'était enfoncé dans le confort relatif d'une siège trop petit pour lui, pour tenter de somnoler en attendant.

« ... »

« Comment ça ? » fis je, plus intéressé par son raisonnement que par l'identité de la cible.

« Il ne surjoue pas ses mains gagnantes. Cherchant ainsi à faire le maximum de profit sans éveiller les soupçons.  Mais à chaque coup important il a la même mimique, il touche un médaillon qu'il ne montre pas.  Il fait exprès de perdre des mains de moindre importance. Dans ce cas il ne touche à rien. »

« Mais si tu l'as remarqué ... » commençais-je

« … les joueurs, plus expérimentés aussi. Ils se méfient quand il touche à son pendentif, abandonnent leurs mains»

« Alors c'est gelé » conclu Témor. « il perd les mains qu'il veut, mais gagne peu, ça va durer des heures, des jours »

« On sait qui il est maintenant, on pourrait revenir, le suivre, l'attendre ... » proposais-je, alors que cette idée de vol me déplaisait de plus en plus

« SprechenSie, lui pose des problèmes » remarqua Shattasman

« Comment ? Elle ne connaît toujours pas les règles ! »

 

 

    Et c'était pourtant vrai, une main sur deux au moins, le croupier était obligé de la reprendre, de lui expliquer le même point de règlement pour la quatrième, puis cinquième, sixième … fois.

Mais malgré cela, lorsque la fée était engagée contre notre cible, et bien qu'il sembla utiliser son médaillon plusieurs fois, rien n'y faisait, la fée remportait main après main.

    Certains joueurs commençaient à trouver le temps long entre la fée aléatoire et le chanceux.

 

Et certains spectateurs aussi.

 

« Bon, dans cette situation y a qu'une chose à faire » fit mon impatient voisin et compagnon.

Et avant que j'eu le temps de comprendre, et de réagir, encore que je ne sais toujours pas comment j'aurais pu réagir, il se leva empoigna sa chaise et la lança vers la table de jeu. Puis dans un mouvement d'une rapidité surprenante, se jeta sur cette même table, arrivant à peine une seconde après sa chaise, empoigna notre ami chanceux qui, du coup, le devint nettement moins, lui arracha son pendentif et se mit à crier :

« Tricheur !! Magie !! »

 

    L'attention des autres joueurs se porta alors le concurrent qui devient de plus en plus malheureux et malchanceux, et une mêlée, de joueurs, d'officiels, de spectateurs et bientôt de garde pris place, dans un pugilat que n'aurait pas renié l'arène de la veille.

 

    Nous nous frayâmes un chemin, évitant les coups, en en distribuant nous même, la présence de Témor dissuadant la plupart des pugilistes de nous attaquer.

 

    Ce fût la fée qui rompit le silence :

 

« J'allais gagner ! »

Triple regard

« Bon d'accord …. »

 

Tag(s) : #Nouvelle

Partager cet article

Repost 0