Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

       Le lendemain, se furent deux chevaliers qui vinrent me réveiller. J'étais frais, à l'inverse de mes compagnons, sauf Shattasman qui vint me dire au revoir.

       J'allais donc être accompagné, escorter, conduit, obligé d'aller en Eschyle.

 

       Mais voyage plus désagréable j'avais fait car effectivement se faire conduire en carrosse a ses avantages.

 

       En termes de confort tout d’abord, mais aussi de sécurité. Déjà un carrosse ducal a un caractère repoussant pour les malandrins, mais accompagné d’une paire de chevaliers …

 

       Au moins je pouvais roupiller tranquillement sans craindre une nouvelle connerie de Témor ou sans risque de me prendre une attaque surprise … encore qu’avec les muses …

       Mais point de naïveté. Ils étaient autant là pour me protéger que pour me surveiller et m’empêcher d’aller ailleurs que prévu. La duchesse avait très envie de me voir aller en Eschyle et surtout d’en revenir, avec quelques informations. Et mes compagnons, si je devais faire preuve d’un peu de cynisme, étaient autant des invités que des otages m’obligeant à un retour dans des délais raisonnables.

 

       Faisons la courte, le voyage fut effectivement plutôt tranquille. Oh il y eu bien des regards emplis de de témérité dans la seconde taverne de voyage, mais comme je l’écrivais, des gardes du corps en armure de plaques … ça calme son con.

 

       Et c’est ainsi que nous arrivâmes en Zographos

 

       Ville portuaire, bateau, elfes marins souriants, ricanants, au revoir monsieur et bon voyage : mon escorte s’arrêtait au même endroit que l'influence de la duchesse. Message reçu je resterais discret sur mon point de départ.

Tag(s) : #Nouvelle

Partager cet article

Repost 0