Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

L'endroit où on en sait un peu plus sur le pourquoi du comment

 

Court Métrage : Deux de mes amis ont eu l'envie de réaliser un court il y a 2 ans, je ne sais pas s'il verra le jour mais je voulais partager le petit travail que j'avais réalisé dessus.

Il s'agit de la troisième version, la première était plus ambitieuse car sans dialogue, et tout l'échange se développait à travers une bande son évoquant chacun des épisodes de leur vie. Mais, tout comme la seconde version, elle était trop noire, trop triste et un peu glauque.

Vous pourrez y voir mes notes au reste de l'équipe. Pour le reste tout est expliqué en début de texte

 

 

2014 : Bonne année ....

 

Extrait :

Tu sais que je ne suis pas du genre à envoyer, à 00h01, un « simple bonne année »

 

Lettre ouverte aux caractères et sentiments : On a deux, trois trucs à se dire vous et moi

 

Extrait :

 

L’amour tiens, autant y aller crescendo. Bien sûr que tu fais de belles choses mais perso je n’ai pas grand-chose à te dire, si on signait un pacte de non-agression ? Tu me laisse peinard, j’en fais de même

 

 

Le mangeur de sons : Comme quoi, attendre un ami dans une cage d'escalier peut faire venir l'inspiration.

 

Extrait :

 

Je déambulais dans vos rues, me gavant de junk food, à en devenir malade. Crise de foie et gastro-entérite sont des mots qui nous affectent.

 

 

La vie 2.0 : Malheureusement beaucoup s'y reconnaitront (25 % pour moi)

 

Extrait :

 

Se coucher, s'endormir

Se rêver

 

 

Elle : Un texte écrit le soir du 31/12/2012 en pensant à elle ...

 

Extrait :

 

 

C'est une toxine, des drogues dont on ne peut se passer, de celles dont l'absence rend malade, et qu'un sevrage entraînerait une mort certaine

 

 

Le Placard et le lit : Un texte écrit pour un concours. Le sujet : Vous avez surmonté votre plus grande peur.

Je suis parti sur un paranoïaque qui re visitait la maison de son enfance, se remémorant certaines de ses angoisses ...

 

Extrait :

 

 

Ma chambre non plus n'a pas changé, comment et pourquoi aurait elle ? Le placard et le lit, mes affiches de films et posters de sportifs tapissant les murs, le placard et le lit, mon bureau moins utilisé que ce que mes parents auraient voulu et le placard et le lit

 

 

Petite Voix : l'inspiration est venue en écoutant du Daran. Un de mes textes les plus personnels

 

Extrait :

 

J'ai moi aussi dans la tête une petite voix

Qui m'ouvre les yeux sur la réalité

Elle me parle à chaque pas

 

 

Lunettes Rondes : Une ado qui tente de s'émanciper 

 

Que dire, un des très rares textes qui n'a pas d'origine particulière. Pas de demande d'une autre personne, pas d'inspi particulière. J'ai juste ouvert mon éditeur de texte et j'ai commencé .... 

 

Extrait :

 

La rime est peu recherchée et assez facile
Mais mon nom me définit et On ne me nomme pas Poèt
Pour ce "On" sachez que vis-à-vis de lui je me dois d'être docile
Sinon ça sera mon jour de fête !

 

 

Space Opéras : Le Background du jeu de rôle

 

Space Opéras est au départ un JDR, l'envie de créer un jeu car insatisfait de tous ceux qui existaient à l'époque , surtout dans la catégorie SF (Cyberpunk et Shadowrun étant très bon mais purement terrestres)

 

Je suis parti sur un modèle INS/MV : 2 camps jouables, 3 races aliens aux histoires, inspirations et buts bien différents, alliés par nécessité etou par hasard. Je dois avoué que les races Aliens US et notamment celles "inventées" par les Comics m'ont inspiré 

 

Le background au départ n'était qu'une échelle chronologique où les principaux évènements menant jusqu'au premier jour du jeu étaient cités (80 ans après ce jour) puis une amie avisée me montra ses propores textes et me conseilla de commencer à écrire moi aussi et de mettre en forme cette échelle

 

Dont acte ...

 

Extrait :

 

Plus de Maze, plus d'arrivage en force, il va falloir faire sans. Moi qui désirait juste que les E.T arrêtent leur venue, leur colonisation douce. Protège moi de ce que je désire. Ils n'arrivent plus. Ils y sont, ils y restent.

 

 

1900 : Un artiste seul avec ses démons.

 

Ce texte comme beaucoup de mes premières créations fut une "commande" . Pour me motiver où me tester on me donnait souvent un thème ou/et un style à suivre (poème, pièce de théâtre, mots imposés ...) Et nombre de textes qui sont ou seront présentés ici rentrent dans ce cadre

 

Pour celui ci on m'avait demandé un texte sombre, un peu gothique. Alors certes l'angle d'attaque ne correspond pas toujours strictement à ce qui était demandé à l'origine mais c'est tout ce qui fait le piment du défi

 

Ce texte à pour inspiration une scène de la BD Sambre de Yslaire que je ne peux vous mettre ici. Et avec cet image en tête et de la musique gothique en boucle dans le casque ...

 

Extrait :

 

En général c’était le bruit qui le réveillait, le bruit de la rue, le bruit de Paris.

Parfois les carrosses ou les attelages

Parfois des vendeurs de journaux a la sauvette un peu trop zélés

Tag(s) : #Nouvelle

Partager cette page

Repost 0